Issue d’un essaimage maçonnique, Humanité Pierre Harmonie voit officiellement le jour le 13 octobre 2007 aux Urbanistes de Fougères. Le terme se réfère à l’apiculture, car telles les abeilles, des Frères et Soeurs peuvent quitter leur Loge maçonnique pour construire une nouvelle Loge dans une région où il n’y en a pas. Si le Grand Orient est absent des zones de Fougères – Vitré (Ille-et-Vilaine), Mayenne – Ernée (Mayenne) et Avranches – Granville (Manche), la région n’a pas toujours été un désert maçonnique. Une Loge, l’Aimable Concorde, avait été créée à Fougères puis mise en sommeil en 1785. Les Fougerais avaient alors été contraints de « maçonner » à Rennes !

C’est ainsi qu’en 2005, des Frères de Tradition et Progrès, une Loge rennaise du Grand Orient de France, elle-même issue de la Loge La Parfaite Union (première Loge maçonnique créée en Bretagne), quittent Rennes pour monter une nouvelle Loge à Fougères. Tout est à (re)bâtir : un lieu, un nom, un sceau, et des travaux opératifs et philosopiques. Au début, les Frères se rassemblent dans un local exigü à Fougères. En décembre 2009, la Loge quitte le centre-ville fougerais pour de nouveaux locaux, que les Frères aménagent de leurs propres mains. Le temple prend le nom d’Isidore Louveau, un professeur de médecine et pharmacie à la faculté de Rennes, ancien vénérable Maître de la Loge de la Parfaite Union (1889-1892).

Par ailleurs, dès sa création, la Loge envisage la mixité et une première Soeur est initiée en février 2012.De plus, Humanité Pierre Harmonie instaure la solidarité financière entre ses membres avec la « capitation solidaire », une cotisation volontaire qui permet de ne pas restreindre la maçonnerie à certains milieux sociaux.

Pour son nom, la Pierre s’impose d’elle-même. Nous sommes tous des pierres dans le grand mur de l’humanité, des pierres que l’on façonne à travers notre histoire et notre cheminement personnel ; des pierres qui doivent vivre en paix les unes avec les autres pour rendre ce mur plus solide. Harmonie avec soi, harmonie avec l’Autre. « Pierre » se réfère aussi au granit de la région fougeraise, clin d’oeil à l’ancrage territorial de la Loge.
En parallèle, un Frère s’attèle au dessin du sceau. Sa composition mêle de nombreux symboles (triangle, cercle, ourobouros, équerre, compas, pierre cubique…), tous sujets à réflexion !

Les Francs-Maçons respectent les trois valeurs de la République française, Liberté, Égalité, Fraternité, auxquelles s’ajoute la Laïcité. Elles sont inscrites dans l’article 1er de la Constitution du Grand Orient de France. La maçonnerie est ouverte aux personnes qui partagent ces valeurs républicaines, et qui cherchent un lieu d’échange et de perfectionnement de soi, où règnent la liberté de conscience et la liberté de parole (ce qui n’est pas le cas d’une secte).

Souhaitant démystifier la maçonnerie en général et la Loge fougeraise en particulier, Humanité Pierre Harmonie organise une porte ouverte, des expositions et plusieurs conférences publiques sur la franc-maçonnerie, le don d’organes, la manipulation et les sectes, la laïcité, la bioéthique…

Article 1 de la constitution du Grand Orient de France :

« Institution essentiellement philanthropique, philosophique et progressive, la Franc-maçonnerie a pour objet la recherche de la vérité, l’étude de la morale et la pratique de la solidarité.
Elle travaille à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l’humanité.
Elle a pour principes la tolérance mutuelle, le respect des autres et de soi-même, la liberté absolue de conscience.
Considérant les conceptions métaphysiques comme étant du domaine exclusif de l’appréciation individuelle de ses membres, elle se refuse à toute affirmation dogmatique.
Elle attache une importance fondamentale à la Laïcité.
La Franc-maçonnerie a pour devise : Liberté, Égalité, Fraternité. »